Mission BienvenuePalestine : le point dimanche après-midi

L’impressionnante alliance du gouvernement israélien, des gouvernements européens et des compagnies aériennes n’a pu venir à bout, dimanche de la volonté des participants à la mission BienvenuePalestine, dont plusieurs dizaines sont tout de même parvenus à voler jusqu’à l’aéroport israélien de Tel Aviv (Ben Gourion), et à y déclarer, face aux centaines de policiers amassés contre eux : « Je me rends à Bethléem, en Palestine occupée ».

Honneur à nos 27 camarades de la région de Lyon, jeunes pour la plupart mais aussi moins jeunes, qui sont arrivés à la mi-journée à bord d’un vol en provenance de Genève, aussitôt encerclés par des escouades de policiers, et conduits dans des salles d’interrogatoire, avant de connaître une première nuit en détention.

Honneur aussi à nos camarades venus d’Italie, arrêtés eux aussi. Honneur à la poignée de militants israéliens qui ont payé d’une arrestation immédiate le simple fait d’avoir déployé une petite pancarte « Welcome to Palestine » à la sortie de l’aéroport.

Et honneur encore à d’autres volontaires, en vol dans l’après-midi de dimanche, en provenance d’une série d’autres aéroports européens.

Il s’agit d’un camouflet cinglant tant pour les services secrets israéliens, qui se faisaient fort d’identifier tous les membres de Bienvenue Palestine, avec des méthodes pour le moins sommaires puisqu’une série de passagers n’ayant aucun rapport avec la mission se sont retrouvés eux aussi black-listés, et privés de leur voyage.

Les méthodes mafieuses employées par le trio Israël/compagnies/polices complices ont certes réussi à empêcher de voler des centaines de participants un peu partout sur le continent.

Mais elles se sont heurtées à une protestation salutaire de nos camarades, comme en témoignent les nombreuses manifestations qui se sont déroulées ce matin dans les aéroports de Bâle, Bruxelles, Rome, Paris, Nice, Genève ou encore Istanbul.

Surtout, l’initiative a déjà rencontré un écho au niveau mondial, y compris dans les médias israéliens où les mensonges de la propagande officielle sur le caractère « provocateur » de gens n’ayant d’autre tort que de vouloir se rendre en Palestine occupée était largement remis en question.

La bataille continue. A suivre.

MISSION BIENVENUE PALESTINE FRANCE

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*


*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>